Sorry

I Learn Library

A human library inspired by the stories in the film

Mes parents sont tous les deux d’Oran, une ville en Algérie.

By Kheira  |   From : Marseille, France  |   School : College Vallon des Pins

My name is Kheira, I’m 14 years old. I was born and raised in France. Both my parents were born in Oran, a city in Algeria.

My mother came to France with her parents. Thus, as my grandfather fought for the French army during the second world war, it was easier for them to immigrate in France. They settled in Grenoble, a city in the French Alps.
Her life in Grenoble, was very different from her Life in Algeria. Actually, in Algeria, it was summer every day. My mother would go to the beach. She would love to be awakened by the cockcrow but above all by the muezzin’s chant. In Grenoble, it was very cold and there was snow in winter. However, she would love going for a hike in the mountains. She also remembered receiving many compliments from French people which made her really enjoyed being in France; they liked both her long, curly and brown hair and her tanned skin.

My grand-parents were very strict with their children. They didn’t allow them to go out, they didn’t study at school but at home. Yet, my grand-mother was very different from my grandfather. Though, their education was unusual it was perfect according to my mother!

She finished her studies and get married with my father. She gave birth to my eldest brother and after four years I came. Finally, we moved to Marseilles with my mother and my brother after my parents got divorced.

 

Traduction:

Je m’appelle Kheira et j’ai 14 ans. Je suis née et j’ai grandi en France. Mes parents sont tous les deux d’Oran, une ville en Algérie.

Ma mère est venue en France avec ses parents. Ainsi, comme mon grand-père avait combattu auprès de l’armée française pendant la seconde guerre mondiale, il a été plus simple pour lui d’immigrer en France. Ils se sont installés à Grenoble, une ville dans les Alpes françaises.

La vie à Grenoble était très différente de la vie en Algérie. En effet, en Algérie, c’était l’été tous les jours. Ma mère allait à la plage. Elle adorait être réveillée par le chant des coqs et par dessus tout par le chant du muezzin. A Grenoble, il faisait très froid et il y avait la neige en hiver. Néanmoins, elle adorait faire de la randonnée dans les montagnes. Elle se souvient aussi avoir reçu des compliments de français(es), ce qui lui faisait particulièrement apprécier d’être en France ; ils aimaient ses long cheveux bruns et bouclés et sa peau hâlée.

Mes grand-parents étaient très strictes avec leurs enfants. Ils ne les autorisaient pas à sortir, ils leur ont fait l’école à domicile. Cependant, ma grand-mère était très différente de mon grand-père. Bien que leur éducation fût inhabituelle, d’après ma mère c’était parfait.

Elle a terminé ses études et s’est mariée avec mon père. Elle a donné naissance à mon frère aîné, puis je suis arrivée quatre ans après. Enfin, nous avons déménagé à Marseille, avec ma mère, après le divorce de mes parents.

 

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.