Sorry

I Learn Library

A human library inspired by the stories in the film

je remonte la pente doucement mais surement

By Sarah  |   From : Marseille, France  |   School : Ecole de la 2eme Chance (Marseille)

Je vais vous raconter ma petite histoire,

Je m’appelle Sarah Sadallah, je suis âgée de 18 ans.

Avant mes 13 ans, j’ai eu une enfance à peu près comme les autres :

Des parents, un appartement. Enfin tout d’une vie normale…

 

E2C Sarah Environmental 1

 

Le 26 Janvier 2011 mon père, le Parrain de la famille

Meure d’un tragique accident de voiture sur l’A7.

La terre entière m’est tombée dessus.

Plein d’incompréhension, plein de remords.

Pendant ce moment-là je n’habitais pas sur Marseille,

J’étais au collège à Gardanne à 1h30 de Marseille.

 

Donc je n’habite pas chez moi mais chez ma tante, la femme

Du frère de ma mère. Je descendais sur Marseille les Week-end.

Ma mère n’y arrivait plus toute seule.

On ne savait pas comment me le dire donc on me l’a caché pendant 1 semaine.

Le plus triste c’est que le corps de mon père était trop abîmé donc

On a pu le garder à la morgue que 72h, juste le temps de préparer l’enterrement.

 

En 5 jours, il avait déjà été enterré et malheureusement ou heureusement,

A cause ou grâce à ma Mère (je n’arrive pas à m’y faire encore)

Je n’ai pu assister, ni à la morgue ni à l’enterrement de mon Père.

C’est peut être ça qui me freine à essayer de tourner une page

Sur moi-même.

 

Après ça, rien n’était pareil. En peu de temps je suis devenue ce

Que je ne pensais jamais pouvoir devenir.

Ma mère étant une personne handicapée à 80% j’ai dû prendre la relève.

Les factures, les courses, le loyer :

Je suis passée d’une pré-ado à une jeune maman en l’espace d’ 1 semaine.

Rien n’était facile même si il y a toujours plus pire.

Je me suis sentie souvent seul le soir, ensuite j’ai dû arrêter l’Ecole.

 

Je n’avais plus la tête à ça et puis ma mère n’avait pas la

Force de pouvoir gérer mes choix, j’avais ma mère à mes côtés mais

Je me sentais Orpheline, j’étais livrée à moi-même.

J’ai un peu dérivé dans de la méchanceté qui n’était pas de moi.

 

La justice m’a souvent rattrapée et souvent j’ai été punie.

Mais bon je remonte la pente doucement mais surement

Ma mère est moi nous seront encore plus fortes demain.

 

 

 

 

 

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.