Sorry

I Learn Library

A human library inspired by the stories in the film

je suis française et je n’ai aucune autres origines

By Marie  |   From : Arles, France  |   School : College Frederic Mistral

Je m’appelle Marie, je suis française et je n’ai aucune autres origines. Je suis née à Arles et j’y habite toujours à l’heure actuelle. A l’âge de 10 ans j’ai perdu mon arrière grand-mère ( du côté maternel ) et cela a été la plus grosse perte de ma vie car j’étais assez proche d’elle même si je ne la voyais que toutes les deux semaines le mercredi et aussi aux repas de famille.

Un jour le téléphone a sonné en pleine nuit et j’ai entendu ma mère se précipiter dans les escaliers pour aller décrocher. Je me suis donc réveillée et levée pour savoir qui avait pu téléphoner aussi tôt.. Je sentais dans la voix de ma mère qu’il s’était passé quelque chose de grave. A la fin de l’appel, elle m’a demandé d’aller dans la chambre de mon frère, pour nous dire quelque chose. On s’est donc retrouvé tous les quatre ( ma mère, mon père, mon frère et moi ) sur le lit de mon frère et là, ma mère nous a annoncé que mon arrière grand-mère ( ma mémé comme on l’appelait tous ) était décédée. J’ai mis quelques secondes à réagir et je me suis mise à pleurer pendant un bon moment.

Je n’ai malheureusement pas pu aller à son enterrement mais chaque année nous allons au cimetière, pour y déposer des fleurs. J’ai beaucoup pleuré pour elle et je pleure encore aujourd’hui.

Je me rappelle de la seule fois où j’ai pu aller la voir à l’hôpital, j’étais avec ma mère et nous y étions allées après l’école. Elle ne bougeait pas et elle n’avait pas ses grosses lunettes qu’elle portait d’habitude (que j’adorais d’ailleurs car elle me faisait beaucoup rire). A ce moment là j’ai eu envie de m’enfuir en pleurant et de ne plus revenir pour éviter de la voir dans cet état.

Le mercredi quand j’allais chez mes grands-parents, j’emmenai toujours ma poupée et ma poussette avec moi ( étant donné que je n’avais pas école ) et je jouais avec elle. J’inventais toujours tous pleins d’histoires sur ma vie, mon futur… Pendant le repas de midi mon grand-père et ma mémé s’énervaient toujours l’un contre l’autre pour tout et n’importe quoi et cela me faisait toujours beaucoup rire. Après le repas je regardais toujours “Julie Lescaut” avec elle à la télé (c’était une série policière). Elle avait un accent très prononcé car elle venait de Lorraine et plus précisément de Grosbliederstroff. J’adorais l’écouter me parler de sa vie d’avant car tout ce’ qu’elle disait était intéressant.

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.