Sorry

I Learn Library

A human library inspired by the stories in the film

Tout est parti de la crise en Italie…

By Mohamed Ali Abbassi  |   From : Toulouse  |   School : College Stendhal

Tout est parti de la crise en Italie…
Mon père n’avait plus de travail.
J’habitais à Verone, une grande ville, mais c’est surtout une ville touristique.
Mon père, il ne voulait plus travailler en Italie, c’est pour ça qu’il est venu en France en 2014.
Mais il n’est pas venu ici à Toulouse, il est d’abord passé par Béziers et Vesoul pendant 2 ans, de 2014 à 2016.
Moi, ma sœur, ma maman et mon chat, nous sommes restés seuls pendant ces 2 ans.
Moi, je suis un garçon normal, pas connu dans le monde, j’ai 13 ans, je suis d’origine tunisienne.
Pendant que mon père n’était pas là, je peux dire qu’il me manquait beaucoup, mais après les deux premiers mois, je me suis habitué à être seul sans lui.
Nous l’appelions 10 à 12 fois par mois, et surtout nous l’avons beaucoup appelé quand les terroristes ont fait les attentats en France en 2015.
Nous avions peur pour lui…
Ma sœur s’appelle Mariam, elle a 15 ans et elle aussi est née en Italie.
Ma maman a 41 ans et elle est venue de la Tunisie en Italie à 25 ans.
Mon chat s’appelle Youri et il est né en Italie. On l’a gardé un an et demi, après maman l’a donné…
Mon père est venu 3 – 4 fois nous voir en italie en 2015. Il nous a dit qu’il lui fallait un an pour régler les papiers et trouver une maison pour nous tous en France.
10 mois après, nous sommes allés en Tunisie et nous avons passé de belles vacances, puis maman est allée en Italie parce qu’elle devait faire une opération à la gorge et dans le ventre.
Après les vacances, 5 heures avant que je monte dans le bateau pour rentrer, j’ai fait
un accident en Tunisie, une voiture m’a renversé, mais c’était de ma faute…
Mon visage était tout rouge, mon front gonflé, mais on est quand même monté dans le bateau…
Je me suis cassé les deux os du bras et j’ai eu un plâtre.
4 heures après, nous étions en route vers l’Italie pour passer en France.
Les premiers jours en France, je n’ai rien fait, et les autres jours aussi…

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.